Facebook Twitter Flickr E-mail RSS
magnify
formats

Un FabLab dans la cité pour et par un #SmartCitizen

Dans le cadre du partenariat de Citizenwatt avec ICF-La Sablière, les premiers habitants de deux quartiers de Paris, les 12ème et le 18ème arrondissements, se sont portés volontaires pour utiliser chez eux du dispositif développé par Citoyens Capteurs, Fabelier et hackEns. Dans le prolongement des premières visites de pré-installation du capteur, nous avons pu constater qu’il existait une appétence forte pour la fabricationelle-même de ce capteur communicant. C’est l’une des premières leçons de ce projet que cette curiosité pour faire plutôt que de simplement consommer un dispositif technologique. Elle nous conforte dans l’idée fondatrice au coeur de Citizenwatt qui est de développer dans l’usage pour développer les usages citoyens de ce nouvel internet des objets et des données qui en résulte. Prenant acte de cette appétence et de cette curiosité technologiques, nous avons proposé d’organiser un atelier de soudage -qualifié de « soudathon » en clin d’oeil ironique au hackathon pour développeurs – dans une cité du bailleur social partenaire. Fers à souder, ordinateurs,

(Lire la suite)…

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
formats

Le « soudathon », une forme innovante de civilité technologique ?

Le projet CitizenWatt, initié par l’association Labo Citoyen – Citoyens Capteurs et développé en partenariat avec Fabelier et hackEns – ne propose pas plus un objet connecté qu’un système domotique nouvelle génération. Il invite plutôt les habitants à s’inscrire dans une démarche globale permettant à la fois  la fabrication d’un capteur d’électricité communicant, son utilisation au quotidien mais également son amélioration grâce à une étude ethnographique de l’usage des données de consommation domestique. Dans cette perspective, les premiers ateliers de soudure du capteur -rebaptisé « soudathon » comme un clin d’oeil au hacktahon-  ont été organisés au FabLab Fabelier. Ces événements ont réuni des habitants volontaires venus en famille avec filles et garçons. Ce public familial n’est pas si habitué à se livrer, le temps d’un samedi après midi, à une activité intergénérationnelle dans ces nouveaux espaces dédiés à la fabrication personnelle. Et ce point que nous voudrions ici mettre en lumière.

(Lire la suite)…

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
formats

Citizenwatt expérimenté dans deux immeubles parisiens d’ICF-La Sablière : l’ethnomining au service de la citoyenneté énergétique

Projet d’innovation sociale, CitizenWatt vise non seulement à développer un prototype de compteur électrique à bas coût ou des formes de visualisation, mais aussi à réfléchir avec ses utilisateurs aux usages qui peuvent leur être utiles pour se rendre compte, si ce n’est pour infléchir leur consommation électrique. C’est la raison pour laquelle les animateurs du projet ont pris l’initiative, en lien avec la Mairie de Paris, de proposer à un bailleur social, ICF Habitat La Sablière de participer à ce projet. Dès septembre 2014, une vingtaine de foyers parisiens volontaires issus de deux immeubles du bailleur social ICF Habitat La Sablière seront équipés de compteurs Citizenwatt leur permettant de mesurer et de visualiser leur consommation électrique. Il s’agit dans l’esprit de l’ethnomining, combinant données et ethnographie, de développer une culture de la mesure dont les usagers sont à la fois les propres producteurs et interprètes. A cette fin, des

(Lire la suite)…

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
formats

Vous voulez connaître votre consommation électrique en temps réel ? Découvrez Citizenwatt.paris, le projet de compteur électrique libre et citoyen.

Published on 6 juin 2014 by

CitizenWatt est un projet initié par l’association Labo Citoyen – Citoyen Capteurs en partenariat avec la Mairie de Paris, le hacklab de l’École normale supérieure hackEns et le fablab Fabelier Il vise à développer un outil de mesure et de visualisation de la consommation électrique des foyers à bas coût et facilement réplicable. Non-intrusif et sécurisé, ce compteur – dont les notices de montage seront disponibles sous licence Open Hardware License – fournira en temps réel des données à un panel foyers parisiens volontaires.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
formats

Pour un Internet des Objets citoyen : vers une intelligence collective environnementale.

Published on 1 mai 2014 by

Par Laurence Allard et Olivier Blondeau. Du consommateur capté au citoyen capteur. Face à l’inflation du discours autour des Big Data d’une part et d’autre part, le développement de l’Internet des Objets, qui s’exprime notamment dans les promesses des Smart Cities ou des Smart Grids, le citoyen a de plus en plus conscience d’être confronté à un monde de données et d’algorithmes dans son activité ordinaire en ligne. Le développement des capteurs, des puces et autres choses connectés accroit le volume de ces données et ouvre le marché des services de traitement à valeur ajoutée de ces Big Data, censés améliorer la gestion des flux (flux de communication, de trafic, de circulation de l’énergie). Il n’en reste pas moins que la captation passive des données par différents dispositifs dont serait porteur des « objets »  pourrait dessaisir le citoyen de ses capacités de réflexion et d’action sociales, politiques ou environnementales.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
formats

Citoyens, mesurez la qualité de l’air de votre rue ! Les Citoyens Capteurs dans Terra Eco

Une association propose aux citoyens motivés de construire et utiliser des capteurs de mesure de la pollution. Et de partager ces données. Attention, respirez tue. Cette information pose quelques questions au quotidien, notamment pendant les périodes de pic de pollution. L’air que je respire maintenant, à l’instant T, est-il crado ? Est-ce pire dans ma rue, sur mon lieu de travail ou dans l’école de mes enfants à côté d’un grand boulevard ? Et mon air est-il meilleur ou moins bon que celui de mon voisin ? Grâce au projet Citoyens capteurs, vous pourrez bientôt avoir des réponses à toutes ces questions. Lancé il y a deux ans, il permet aux citoyens de mesurer au quotidien la qualité de l’air, pour aider à comprendre cette pollution invisible. Lire la version complète de l’article de Thibaut Schepman sur Terra Eco

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
formats

CITIZENAIR.IO : Libre comme l’air, la plateforme de partage de mesures environnementales

Published on 31 mars 2014 by

La captologie citoyenne avance librement mais sûrement ! A travers le slogan « Des technologies extraordinaires pour les gens ordinaires », l’association Citoyens Capteurs oeuvre à mettre entre les mains des habitants, des associations ou des collectivités locales des technologies de captation de leur environnement, à rendre accessible l’intelligibilité des données mesurées et à garantir l’ouverture du savoir local ainsi produit par les usagers des capteurs communicants et connectés.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
formats

Quelques capteurs des #Citoyens Capteurs en action, en temps réel et en open data !

Published on 2 avril 2013 by

Depuis le début du mois de mars, les Citoyens Capteurs ont commencé à installer des capteurs dans Paris et commencent à produire des mesures de pollution. Cette expérimentation de déploiement durable vise à observer le comportement d’un capteur de mesure de qualité à bas coût du point de vue de sa résistance aux conditions météo, de sa stabilité et surtout de son adéquations par rapport aux données officielles. Ce premier capteur permet de compter le nombre de particules présentes dans l’air et de distinguer différentes tailles : celles qui font partie des indicateurs de la qualité de l’air (les PM10) et des particules plus fines (les PM2.5) dont les effets sont plus graves pour la santé. Il est placé sur un toit à proximité de la Gare de Lyon et diffuse en temps réel ses données (toutes les 30 secondes).

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
formats

« Mesure ton air » ou l’exemple d’une science participative : Les Citoyens Capteurs sur Radio Suisse Romande dans l’émission Cqfd

Quelle est la qualité réelle de l’air que je respire sur mon balcon, au pied de mon immeuble ou dans mon jardin? Certes, ce n’est peut-être pas La première question que l’on se pose le matin en se levant. Et pourtant. D’après l’OMS, les pollutions atmosphériques en milieu urbain seraient responsables de 1,3millions de décès par an! Du coup, une idée est née: mesurer en temps réel et à l’échelle du citoyen, la pollution atmosphérique dans son environnement direct, puis partager ensuite ses données sur la toile. C’est ce que propose l’association Labo Citoyen. Les explications de Olivier Blondeau, président de l’association Labo Citoyen, au micro de Lucile

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
formats

« Le design sera citoyen » : six propositions de design pour le projet #citoyenscapteurs

Après avoir rencontré des métrologues, informaticiens, électroniciens, l’association Labo Citoyen a pris l’initiative de s’interroger sur ce que pourrait être le design d’un outil de mesure de la qualité de l’air mis à la disposition des citoyens. Comme le disait récemment un de nos interlocuteurs : dans de nombreux projets qui se développent aujourd’hui la qualité de la mesure est malheureusement la variable d’ajustement de ces dispositifs au profit d’un design d’objet attrayant. C’est donc avec soin et sur la recommandation d’un des spécialistes de la question du design, Nicolas Nova, que les animateurs du Labo Citoyens accompagnés de Nicolas Maisonneuve, chercheur en informatique ont pris l’initiative de se tourner vers l’Ecole de Design Industriel, Strate College pour qui l’approche usage est un des principes fondateurs.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
© Le Labo Citoyen
credit